MayBachtionnary .

Quelques définitions de termes à connaître.

 

Aimedéhère dérivé des initiales MDR ( Mort de rire ). Phonétiquement: se prononce aime-dé-Hairre. Signifie rire jaune, ou s’emploie à la fin d’une phrase cynique/ironique.

 

Am-Beurre Brousse: Expression suggérée par CyLy Luz. Dérivée de Amber Rose ( célèbre petite amie chauve du rappeur Kanye West, connue pour son crâne rasé blond et ses courbes ). Qualifie une jeune fille, généralement dont le style ( et l’attitude ) s’inspirent de Amber Rose, mais en version plus trash/sale .

Avoir le seum : Expression assez répandue. Se dit aussi ” Etre Seumique ” . Signifie avoir la haine, être en colère ou être écÅ“uré/dégoûté . Certains disent ” Etre Yomb ” également, mais ceci est moins courant .

BCBG: expression créée par L.O.Carter. Initiales de ” Bon Chic Bon Genre ” à la base, elles veulent ici dire ” Beau Cul Belle Gueule “. Donc, “BCBG” se dit d’une fille ou d’un garçon qui aurait un physique plaisant/avantageux aussi bien niveau de son fessier, qu’au niveau de son visage.

 

Beyoncé Coulibaly: expression composée de BEYONCE ( célèbre chanteuse de RnB afro-américaine ) et de Coulibaly ( patronyme typiquement Ouest-africain ). Qualifie une jeune fille, généralement d’origine afro-antillaise, dont le style ( et l’attitude ) s’inspirent de Beyoncé, mais en version plus trash/sale ( crinière blonde aux mèches ébouriffées, démarche chaloupée à outrance, attitude vulgaire.. ). Illustrations ICI.

 

Bitching: du verbe Bitcher = Anglicisme issu du groupe verbal « To Bitch » ( traduction: langue de p*te ). Bitcher signifie donc faire des commentaires à mi-chemin entre la moquerie et le cynisme,voire parfois à la frontière de la méchanceté gratuite, mais toujours avec un fond de vérité. Pratique répandue sur la plupart des blogs de potins de stars anglo-saxons, elle est encore peu courante en France et se cantonne à quelques magazines people, qui d’ailleurs restent très « soft ».

 

BLUFF ( Bluffeur ): Désigne le fait de se faire de la pub ou d’essayer de se mettre en avant ou de vouloir attirer l’attention sur soi ou sur un aspect qui nous concerne directement. Si la définition est la même que celle de la Prodada ( voir plus bas ), le Bluffeur a ceci de différent qu’il est très souvent mythomane. Pire, il croit à ses propres mensonges, vit dans son propre monde, ne se rend pas compte de son ridicule et conçoit ceux qui le désapprouvent comme des jaloux coriaces.

Charal : créée par @Kandyzz . A la base, CHARAL est une marque de viande ( steaks, entrecôte..) qui communique beaucoup sur le côté très “tendre” et délicieux de ses produits. Par extension, ” Charal ” se dit d’un homme sexy ou qui dégage beaucoup de charisme et de sensualité ( ” Je trouve que Nicolas est très CHARAL , moi !! ” ) .

Comme Fred de Sky : expression tirée de la chanson ” Abracadabra ” , interprétée par le rappeur français Booba dans son dernier album . La phrase complète est ” Tu ne connais rien au son comme Fred de Sky ” . Fred Musa est un des animateurs-phare de la radio de Rap & R&B française SKYROCK . Booba a déclaré à son sujet : ” Je trouve qu’il n’est pas à sa place. Il n’a pas la culture rap que je peux avoir ou que quelqu’un comme Jacky des Neg’Marrons ou Cut Killer puissent avoir. Ce sont des gens come ça qui devraient être à sa place. La radio Skyrock se dit première sur le rap mais n’a pas de DJ et a un animateur que personne ne connait dans le milieu hip-hop. Son émission «Planète Rap» c’est la foire à la saucisse. Il invite tout et n’importe quoi. ” . Depuis lors, quand quelqu’un est considéré comme nul, naze ou pas très spécialisé dans son domaine, on dit de lui ( ou d’elle ) qu’il ou elle est nul(le)/inculte/amateur(e) comme Fred de Sky .

 

Dachonne: : Contraction de Daronne et de Cochonne. Pendant francophone de MILF ( » Mother I’d Like to Fuck »). Se dit d’une femme « mûre » qui reste néanmoins très séduisante et attire des jeunes hommes bien plus jeunes qu’elles, parfois du même âge que ses propres fils.

Dur dans la peinture : créée par la team DDLP . Traduction littérale issue de ” Hard in the paint “, un hit du rappeur américain Wacka Flocka Flame . La définition varie selon les gens, mais nous dirons que cette expression s’emploie lorsque quelque chose a été soit très bon, soit très rude . Exemple : ” T’aurais du venir à la soirée hier, c’était dur dans la peinture ! ” ou alors, ” Non seulement j’ai pas fait les courses mais j’ai plus de sous…c’est DUR DANS LA PEINTURE pour moi en ce moment “.

Emeute: (par @Falsemedia2) l’expression complète est “C’est une émeute“, que l’on peut décliner en qualificatif “émeutier/émeutière“. Se dit lorsqu’une personne/chose/un événement/fait est incroyable (au sens positif du terme) au-delà du raisonnable. Synonyme: énorme, terrible, par extension “truc de ouf” .

Fanta Coca : expression d’origine camerounaise . Se dit d’une personne qui se blanchirait la peau, mais dont le résultat ne serait pas égal sur toutes les parties du corps. Le teint de le peau devient d’une couleur non-identifiable, à mi-chemin entre le gris et le orange. Mélanger les deux boissons gazeuses que sont le Coca-Cola ( de couleur noire ) et le Fanta Orange ( de couleur orange ) donne une couleur semblable à celle évoquée précédemment, d’où l’expression .

 

Ferrari : notion inspirée d’un modèle de voiture italienne de luxe. Qualifie une jeune femme ( ou un jeune homme mais ce cas est plus rare ) de couleur de peau claire, généralement d’origine métissée ET jolie.

 

GigoLol : expression créée par les Haterz*. Contraction de « Gigolo » et de » Lol ». Se dit d’un jeune homme qui racole maladroitement les filles/femmes sur Twitter dans l’espoir d’obtenir plus de « followers » ou de voir ses Tweets devenir populaires en étant repris par d’autres.

 

Je Wanda: célèbre expression issue du Franglais ( se dit aussi FranCamglais ), une langue populaire camerounaise née d’un mélange entre français, anglais, pidgin et quelques mots tirés des patois locaux (l’équivalent français du Franglais serait le “verlan”). Le terme “Wanda” provient de la version pidgin du verbe anglais “(to) Wonder”. L’expression “Je Wanda” est assez fourre-tout mais globalement, la définition serait (en fonction des situations) : “Cà m’étonne“, “Je suis dépassée(e)“, “N’importe quoi !”, “Genre…“, “J’y crois pas !” ou “Je me demande”. Vu la popularité et la régularité avec laquelle cette expression est employée, de nombreuses déclinaisons ont suivi. Désormais, “wanda” se conjugue ( Je wanda, Nous wandayons..). Par ailleurs, on dit également “Je wanda sur lui/elle/çà” lorsque l’on veut préciser l’objet/le sujet de son étonnement.

 

Leaule: dérivé des initiales LOL ( Laughing out Loud ). Phonétiquement: se prononce Lo-leuh. Signifie rire jaune, ou s’emploie à la fin d’une phrase cynique/ironique. Autre dérivé ayant la même signification, créé par @IamLo_ : LoLiLol ( ce terme est encore plus moqueur/ironique que “Leaule” ) .

 

Mamadou Lines: Contraction de « Mamadou » et « Lines » ( prononcer Laïness ). Synonyme : Soulja Toy, Fauxrel Williams. Caractérise généralement des jeunes hommes, pendants masculins des Niafous ( voir plus bas ), d’origine africaine, résidant en périphérie des grandes agglomérations et qui se font remarquer par leur allure très « colorée ». Ils sont généralement affublés d’une coiffure exubérante ( teinture blonde…) et mal-odorante, se promènent en bande bruyante ( accompagnés de musique RAP provenant de leurs téléphones portables ) et arborent un look parfois très » Border-Line ». Illustrations ICI et ICI. Ils sont généralement très présents dans les grandes gares parisiennes ( Gare du Nord, Châtelet..) et adeptes de la danse ” Logobi GT ” .

MTB: Initiales de Mets Toi Bien. Désigne le fait de se faire plaisir ou de réaliser une action bénéfique pour soi-meme.

Nappy : néologisme issu de la contraction entre Natural et Happy . Se dit d’une jeune femme qui a décidé de retourner au naturel capillairement, et d’arrêter d’appliquer des produits chimiques ou extensions qui ont vocation de modifier la structure de ses cheveux . En général, la Nappy est donc noire, et adepte de coiffures comme l’Afro, les locks, les twists, les vanilles, les nattes etc..

Nappex: il s’agit d’une personne qui a décidé de devenir Nappy par conviction idéologique, voire politique. Pour plus de détails, cliquez ICI .

Négrophile: A la base, cet adjectif qualifie toute personne (homme ou femme) qui fait une fixation sur les personnes noires en matières de choix amoureux (ou d’attirance sexuelle). Maintenant, la teneur de cette fixation varie en fonction des personnes. Généralement, elle s’accompagne consciemment ou non, de stéréotypes/clichés qui réduisent le/la partenaire potentiel(le) à son appartenance raciale, exemple: “je ne sors qu’avec des noires parce qu’elles ont des plus grosses fesses” ou “je ne sors qu’avec des noirs parce qu’ils sont bons au lit”. Dans un genre moins explicite, on a aussi “les noires ont plus de caractère que les blanches” ou “les noirs traitent mieux leurs copines”. Il faut tout de même préciser que toute personne qui préfère des partenaires noirs plutôt que d’autres n’est pas forcément négrophile (ces préférences peuvent être purement esthétiques, comme pour ceux/celles qui préfèrent les brun(e)s aux blond(e)s, les minces aux rond(e)s etc). Définir “négrophile” dépasse le cadre de l’explication sémantique, cette définition sera donc forcément incomplète mais elle vous donnera un ordre d’idée. Par ailleurs, le négrophile (homme donc) est parfois un WIGGA (White Nigga, un homme blanc qui s’approprie maladroitement les “codes” de la culture noire), mais ce n’est pas systématiquement le cas. Cela est aussi le cas pour LA négrophile, bien qu’il n’y ait pas de terme féminin équivalent à “Wigga“. Enfin, l’inverse du/de la Négrophile, c’est le/la Babtouphile ou Caucasionophile.

Niafou: nom/adjectif féminin. Terme d’origine Ivoirienne ou Malienne ( « Gnafou Gnafou » ) qui signifie « Désordre ». Caractérise une jeune fille, généralement d’origine africaine, résidant en périphérie des grandes agglomérations et qui se fait remarquer par son allure très « colorée ». Elle est généralement affublée d’une coiffure exubérante et mal-odorante, se promène en bande bruyante et arbore un look parfois très » Border-Line « . Illustrations ICI et ICI. On les appelle également les “ Niaf Niaf ” ou “ Sarakolè ” .

 

Nickiminajatou: expression composée de Nicki Minaj ( rappeuse américaine ) et du suffixe Atou( des prénoms typiquement Ouest-africain Fatimatou/Aïssatou ). Qualifie une jeune fille, généralement d’origine afro-antillaise, dont le style ( et l’attitude ) s’inspirent de Nicki Minaj, mais en version plus trash: coupe longue à franges mélangée à des mèches roses, attitude robotique censée représenter le mouvement d’une poupée BARBIE.. . Plus d’informations ICI.

Point Tania : en référence à Tania Bruna-Russo du Grand Journal, dont les chroniques musicales sont généralement dépassées. Cette expression se dit donc lorsqu’on découvre un truc 10 ans après tout le monde .

Exemple : - ” A ce qu’il paraît, on peut chater sur Facebook ! ”

- ” Hé bah didon…Cà c’est un Point Tania de fou, qu’est-ce que tu es à la ramasse.. ” .

 

Prodada : Substantif d’origine ivoirienne. Désigne le fait de se faire de la pub ou d’essayer de se mettre en avant ou de vouloir attirer l’attention sur soi ou sur un aspect qui nous concerne directement.

 

Propre : expression généralement exclamative. Synonyme de « oui » ou » c’est clair! ». S’emploie pour démontrer son extrême approbation.

 

Rihannata Traoré: expression composée de Rihanna ( célèbre chanteuse de Pop américaine ) , du suffixe Ata issu des prénoms Aminata/Fatimata, et de Traoré ( patronyme typiquement Ouest-africain ). Qualifie une jeune fille, généralement d’origine afro-antillaise, dont le style ( et l’attitude ) s’inspirent de Rihanna, mais en version plus trash/sale ( crâne à moitié rasé, frange sur le côté de couleur jaune pipi/bleue/rouge/orange + look « Punk » raté + Piercings aux sourcils/nez/menton + attitude en plus relativement bruyante et vulgaire.. ). Plus d’informations ICI.

 

SHERY BEBEY DELUXXE : Qualifie des jeunes filles âgées principalement de 12 à 19 ans, propriétaire de Blogs sur la plateforme Skyrock Blog. Très narcissiques, généralement illettrées et incultes, elles ont de véritables problèmes avec l’orthographe et déforment la graphie traditionnelle –au-delà du verlan – employant le langage du « KikouLol« . Exemple: « Chéri » est écrit « SHERRY « , » les amis » est écrit « leii z’amiis« . Il n’est pas rare que ce type de filles soit associé directement aux Niafous (cf. définition de Niafou plus haut ).

SMH : diminutif de ” Shaking My Head “, traduire ” Secouant Ma tête “. S’utilise en général pour montrer la déception, l’étonnement, l’ironie, l’air blazé ou, dans une moindre mesure, la colère. Exemple : ” Comment tu peux te rendre à l’aéroport sans ton passeport ? SMH “. On connaît d’autres déclinaisons, correspondantes au degré d’importance qu’on accorde : ” SMDH ” ( Shaking My Damn Head ), ” SMMFH ” ( Shaking My MotherFucking Head ), ” SMDMFH ” ( Shaking My Damn MotherFucking Head )..

Ta mère en legging au Gibus : Créée par le rappeur français Ol’Kainry . Insulte visant à rabaisser la mère de celui ou celle à qui on s’adresse au rang de groupie ( symbolisé ici par le ” Gibus” célèbre boîte de nuit parisienne qui compte les soirées Hip Hop les plus mythiques de la capitale ), accessoirement Niafou ( symbolisé ici par le legging, vêtement de sortie favori des Niaf’ dont vous pouvez lire la définition plus haut à la lettre N ) .

Tchouin : nom féminin. Qualifie une jeune femme de ” petite vertu ” ( bon, une pétasse/pute , dans le langage courant ) .

T.D.R.: initiales de Tchinda ( prononcer Tcheen-da ) De la République. Etre un Tchinda de la République signifie être la victime ou le bouc émissaire de service.

Exemple: – Stp est-ce que tu peux aller à ce rendez-vous à ma place ?

- Bah non, je l’ai déjà fait deux fois de suite ! Je suis pas un Tchinda de la république non plus !

 

Vélib: inspiré des vélos de ville mis à disposition par la mairie de Paris. Qualifie une fille/femme plutôt cheap.

 

Vous avez d’autres mots à soumettre ? N’hésitez pas, le Maybachtionnary est contributif.

Vendeur de rêve : se dit aussi ” V.I. ” ( Vendeur d’illusion ) chez nos amis ivoiriens . Comme son nom l’indique, cette expression qualifie un mytho, qui a tendance à s’inventer une vie pour profiter de quelqu’un ou quelque chose . Certains vendeurs de rêve sont généralement des playboys ( on les appelle également des beaux-parleurs ) ou alors, des escrocs . Cela concerne aussi les filles ( vendeuses de rêve ), notamment celles qui sont belles sur leurs photos Facebook/Twitter ou encore en soirée, mais dont le vrai visage ( sans le maquillage, Photoshop ou autre…) est bien moins beau à voir dans la vie de tous les jours… Il est possible que vous entendiez ” Vendeur de rêve en HAUTE-DEFINITION ” ou “ Vendeur de rêve en HD avec écran LCD “. En général, cela se dit lorsque l’on a découvert la supercherie et que celle-ci est vraiment INCROYABLE ou que le vendeur de rêve est allé vraiment TROP loin dans son mensonge .

 

Vraiment PD : se dit d’un objet, d’une situation, d’une tenue, d’un événement ou autre qui soit très efféminé(e) alors qu’il/elle n’était pas censé(e) l’être à la base . Certains considèrent cette expression à la limite de l’homophobie, à utiliser avec parcimonie et précaution donc .

7 Responses to MayBachtionnary .

  1. Pingback : Lettre Ouverte aux Nappex aka Nappys Extrêmistes: j’me défrise et j’vous emmerde – Fashion,Music & Bitching à la française.

  2. bestsin dit :

    LOOL comment ca s’fait ya que mon com ici?? C’est des barres!

  3. Pingback : Tweets that mention Le MayBachTionnary. « Fashion,Music & Bitching à la française. -- Topsy.com

  4. Ramassamy dit :

    Non mais arrête de dire afro-antillaise pour désigner les noires en générale…une afro-antillaise est une noire qui vient des Antilles car tous les antillais ne sont pas noirs comme aux USA par exemple. En effet, les filles dont tu parles ne sont pas antillaises, ou alors il y en a quelques unes mais tu les comptes sur les doigts d’une mains…donc ne mélange pas les gens stp soit correct…tous les noirs ne se ressemblent pas forcément surtout d’un point de vue culturel ou en ce qui concerne leur mentalité…après je ne prétends pas que les antillais sont parfais ou mieux que quiconque…loin de là!

  5. MayBach Carter Ewing dit :

    Euh..Afro-Antillaise est une contraction. Comme je dirai Africano-Antillaise, Sino-américain ou Franco-Suédois. C’est SOIT d’origine africaine, soit d’origine Antillaise. Et si je voulais désigner les noir(e)s en général, j’aurai précisé “fille généralement noire”. Or, çà ne concerne pas les filles noires des Etats-Unis.
    Afro-Antillaise n’est pas un équivalent européen d’Afro-Américaine dans ce que j’ai écrit, j’espère que c’est désormais plus clair.

  6. Pingback : Catastrophes Vestimentaires & Crimes de Mode: épisode numéro 3. | Fashion,Music & Bitching à la française.

  7. Pingback : Le Courrier du jour :  » Caroline Daily est-elle raciste ou juste méprisante ? «  | Fashion,Music & Bitching à la française.