Puisque je suis taguée….

J’ai été taguée 2 ou 3 fois, et je promets toujours d’y répondre… chose que je ne finis jamais par faire, bien sûr. Je rattrape donc mon retard, poussée par les requêtes de @Petitabaniste et @MichouzBeauty.

*Les questions du tag:

1-Quelle(s) valeur(s) défends-tu toujours jusqu’au bout et pourquoi ?
Hum…. je dirais le mérite, notamment sur le plan professionnel. Je vois trop d’exemples de gens sans aucun talent, ni éthique, ni sens du sacrifice qui s’approprient certaines choses (auprès des lambdas, bien sûr) et sont célébrées alors qu’ils sont des tonneaux vides. Bien emballés, bien présentés, mais vides.  A l’inverse, je vois des gens qui bataillent quotidiennement pour concrétiser leur rêve (non je ne parle pas de moi sinon je le dirai ouvertement), et parfois n’y arrivent pas. La faute à pas de chance, mais la faute aussi à la “méritocratie” qui ne fonctionne qu’une fois sur deux. 
2-Que faut-il changer dans ton pays ?
Techniquement, j’ai deux pays….. Mais tant qu’à faire, on va parler du Cameroun. Que faut-il y changer ?… Tout. C’est impossible ? Disons, l’absence de valeurs. Il faut régler cette crise morale qui traverse le pays depuis une trentaine d’années sinon plus. Au-delà de la corruption, de  la satisfaction avec peu alors qu’on a droit à plus/mieux, l’absence complète de fierté nationale (justifiée).. il y a d’abord des hommes et des femmes qui ont remplacé les idéaux d’une nation par des somnifères divers (bière, religion, kleptocratie/vol institutionnalisé, football, tribalisme, clientélisme..).
3-Quels sont tes goûts musicaux ?
Afrohouse, Rap U.S., Azonto, Afrobeats, Bossa Nova, Afrobeat (années 70), Makossa, House, Funk Carioca, Hip Hop camerounais et musique urbaine africaine en général. De la musique classique aussi, surtout pour travailler (des concertos de violons principalement).
4-Que voudrais-tu avoir inventé et pourquoi ?
Le téléphone. Quand on y pense, la possibilité pour deux personnes sur des continents différents de pouvoir s’entendre, rire ensemble, et se parler (et se voir via le visiophone) est absolument incroyable. Cela a un impact sur le temps, sur l’espace, sur les gens…. Le monde n’a plus jamais été le même après le premier coup de fil réussi.
5-Quel est ton rapport à la religion ?
En toute franchise, en tant que phénomène de masse, je vomis toute religion. Née catholique, j’ai reçu tous les sacréments, j’ai été faire du catéchisme sans (me) poser de questions. Mais dès que j’ai été en âge de commencer à analyser les choses par moi-même, j’ai tout de suite cessé toute pratique religieuse. Je crois en l’existence d’une force suprême et omnisciente, qu’on la nomme Dieu ou Jean-Rachid. Mais tout ce qui ressemble à une organisation humaine, avec des dogmes, des codes, des hiérarchies à respecter scrupuleusement sous peine d’être maudit à vie, je suis archi-contre. Au nom de quoi devrais-je courber l’échine devant des gens aussi humains et imparfaits que moi parce qu’ils seraient des “messagers” d’une force divine ? Quelle réelle légitimité a un pasteur, rabbin, imam ou autre pour ce qui est de me dire ce que j’ai à faire ? Mon père est ma seule figure d’autorité masculine, et ça me suffit largement.  Pour ce qui est des livres sacrés (Bible et compagnie), je les considère comme des livres de conduite. Et il est important d’avoir un référent qui indique comment vivre en société, comment se comporter vis-à-vis d’autrui ou de soi-même… mais le reste sur l’eau transformée en vin, les prophéties et autre… ce sont des légendes/mythes parfois appuyés sur des personnages ayant vraiment existé. Les grands monothéismes ont l’avantage de la longévité et du nombre d’adeptes, mais à mes yeux, ils ne sont que très peu différents des religions autres taxées de sectes. Dans l’ensemble, même si ce n’était pas la religion, ça aurait été autre chose. L’être humain ne peut pas errer sans but, sans donner de sens à sa vie. Et cela passe par savoir pourquoi on existe, pourquoi on meurt, qu’est-ce qu’on devient après la mort puisque personne n’est revenu nous dire à quoi ça ressemble.. ce sont des questions normales lorsque l’on est doté d’une conscience. Je suppose qu’il fallait trouver une explication coûte que coûte, mais par essence, on sent bien que la religion est une chose inventée et ajustée par et pour les humains. Non mais vraiment, imaginer Dieu comme un usurier qui note vos péchés et vos bonnes actions dans un petit carnet… qui d’autre qu’un homme pour concevoir un truc pareil ? Et je ne parle même pas des nombreuses incohérences prônées par les religions, que l’on demande de ne pas questionner car les voies du Seigneur seraient impénétrables. Bref. Tant que c’est vécu et pratiqué de manière individuelle, je n’ai aucun problème. Mais l’aspect collectif des religions en général m’insupporte, peu importe les formes.
6-As-tu un/une auteur(e)favori ? Pourquoi ? 
J’ai malheureusement peu le temps de lire autant qu’avant. Mais je dirais Ahmadou Kourouma, pour son style. C’est très oral, très expressif, ça peut même paraître grossier et sans profondeur. Cependant, c’est là que se cache le vrai talent de Kourouma. C’est de tellement grossir le trait que par inattention, on peut complètement passer à côté du sens. Je mets toujours un temps fou à finir ses oeuvres, non pas parce qu’elles sont trop longues, mais parce qu’elles sont denses. Je relis les passages deux ou trois fois, je reviens en arrière.. bref, c’est un peu un jeu de piste. Vu le contexte dans lequel évoluent ses personnages en général, ça fait écho d’ailleurs. Sa plume se balance entre légèreté et tragique de manière plutôt équilibrée, ce qui n’est pas donné car il pourrait très facilement se limiter à l’indexation des maux africains (comme pas mal de ses confrères auteurs).
7-Est-ce que “c’était mieux avant” ? 
Hum… L’inquisition, l’apartheid, les goulags, je ne suis pas sûre, non.  Par contre. Juste parce que mes après-midi d’enfance ensoleillées à jouer sur mon balcon – avec du vieux makossa en fond sonore – me manquent terriblement, oui, “c’était mieux avant”. Je n’avais pas à me préoccuper d’autre chose que d’aller à l’école, faire des caprices pour une nouvelle paire de baskets, et répéter les chorégraphies des Spice Girls. L’insouciance n’a pas de prix, surtout par les temps qui courent.
8-Quels sont tes projets à long terme ?
J’ai essentiellement un seul projet: faire coïncider celle que je suis actuellement et celle que je compte être. C’est un problème de synchronisation.. qui se règle notamment par une certaine indépendance, financière entre autres. Donc pour répondre plus concrètement, avoir une société qui regroupe mes différentes activités et participations à d’autres entreprises ou investissements. Puis arrêter de travailler pour faire des choses par plaisir, et non par nécessité ou sécurité.
 
9-Dans quel(s) domaine(s) te sens-tu excellent(e) ? Dans quel(s) domaine(s) te sens-tu mauvais(e) ?
Je ne sais pas si j’excelle dans quoi que ce soit, je considère que je suis plutôt efficace dans certains cas. Je suis mauvaise pour ce qui est des relations “cordiales” avec les gens (dont je n’ai rien à faire), ça demande un effort qui souvent ne suscite que de la paresse chez moi (et qui passe pour du snobisme ou une attitude hautaine). Ca ne part pas forcément d’un mauvais sentiment de ma part la plupart du temps, j’ai juste une paresse d’être polie et encore plus de m’excuser derrière.
10-As-tu des objets auxquels tu es particulièrement attaché(e) ?
Mon courrier personnel (vieilles lettres de mon père, d’anciens amoureux, d’amies du collège…). Mes photos d’enfance. Mes anciens journaux intimes.
11-Écrire ou parler ? Pourquoi ?
Je ne peux pas vraiment choisir… La parole est pratique, et un acte “de situation”, je n’ai absolument pas le même rapport à l’écriture. J’ai commencé à écrire mes pensées et les regrouper au même endroit à l’âge de 9 ans. Ecrire dans mon cas, c’est thérapeutique, c’est une voix autre, c’est un exercice très égoïste sur le fond comme la forme. Donc je ne peux pas séparer la parole de l’écrit, les deux se complètent bien. Je dis ce que j’écris, j’écris (souvent) ce que je (ne) dis (pas toujours).
Les personnes m’ayant taguée ont souhaité que je cite entre 7 et 10 choses sur moi. Ce ne fût pas très facile, mais allons-y:

1 – J’ai une peur panique des cafards

2 – J’aurais aimé être Beatmaker (Hip Hop)

3- Je ne supporte pas qu’un(e) inconnu(e) me tutoie

4- J’aurais adoré jouer du violon

5- Les décollages d’avion sont de grands moments d’angoisse avec mains moites, rythme cardiaque accéléré etc… (alors imaginez quand je fais des vols Aller-Retour avec escales.. une partie de plaisir !)

6- J’étais bonne élève mais j’ai eu pas mal de problèmes de “discipline” (bagarres très régulières)

7- Je souffre de timidité sélective voire paradoxale (extravertie quand je devrais être intimidée et l’inverse)

8- J’ai envie d’abandonner ma boîte au moins une fois par mois et me ranger (CDI-Voiture-Dodo)

9- Je hais le poisson en sauce. S’il n’est pas sec et/ou braisé, je n’en mangerai pas, même sous la torture.

10- Je ne suis pas une mordue des dernières sorties cinéma sauf exception, je préfère plus les vieux films kitsch (peplum, anticipation, science-fiction tirée d’oeuvre littéraire, film historique..).

Je ne lis pratiquement plus de blogs personnels mais je tague @Leuja (qui y répondra quand elle pourra je suppose, c’est-à-dire pas avant 2014 LOL).

7 commentaires

  1. Stella

    C’est sympa d’en savoir un peu plus sur toi ! J’aime beaucoup tes écrits, c’est totalement différent mais c’est vraiment bien, ça donne l’impression de te connaître un peu mieu, je constate au passage qu’on a pas mal de points communs :D

  2. MayBach Carter Ewing

    Hello Stella,

    merci pour ton commentaire, tant mieux si on a quelques points communs, la lecture de mon blog ne doit pas être trop désagréable alors lol
    A très bientôt ;)

  3. Joris

    Hello

    Très bon entretien , sans langue de bois comme d’habitude …
    Mais pourquoi as tu envie d’abandonner une fois par semaine ?

  4. Anonyme

    Merci ! Un petit moment de lecture qui vient de sublimer la super journée que je viens de passer ! Excellente soirée et à bientôt de te lire :) une inconnue de passage…
    PS : le monde a besoin de femme de conviction tel que toi, MERCI

  5. MayBach Carter Ewing

    Merci ;)

    Oh, comme tout le monde, y a des jours où le boulot est tout sauf drôle et on se demande pourquoi on a choisi de faire ce qu’on fait..
    Heureusement que c’est contre-balancé (généralement le lendemain) par de bonnes news ;)

Postez un commentaire

You may use the following HTML:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>