Ô miracle ! Des cheveux colorés !

Je me considère comme quelqu’un d’ouvert à la nouveauté et aux expériences diverses et variées…. jusqu’à un certain point. Non, je ne mangerai jamais (consciemment) du cheval. Non, je ne ferai jamais d’émission de télé-réalité enfermée avec 10 débiles analphabètes. Et non je ne mettrai jamais de couleur autre que le noir sur ma tête.

Bon, pour le dernier cas, petite confession: ça ne tient plus depuis aujourd’hui, et pourtant ! Quand j’étais plus jeune, j’ai été comme qui dirait traumatisée par les petites filles qui arboraient des tresses multicolores. Ces coiffures, qui étaient très populaires pendant les périodes de fêtes au Cameroun, m’ont toujours horrifiée. Et j’ai du bol, puisque de toute manière, ni ma mère ni ma soeur ni ma tante (les 3 personnes qui avaient autorité sur mes cheveux) n’ont pensé à me faire subir cela. Par la suite, une fois installée en France, ma découverte des célèbres “Niafous” a fini de me convaincre: les cheveux colorés, ce n’est pas pour les téméraires, c’est pour les folles. Okay j’exagère, mais bref, ce n’était pas pour moi.

Puis j’ai commencé à expérimenter pas mal de choses capillairement: rasage intégral de la tête, arrêt complet du défrisage chimique, des nattes, puis des lace-wig, puis re-rasage de tête etc.. Et finalement j’y arrive: la couleur, pourquoi pas après tout ?  Le mouvement “Sea Punk” venu de Tumblr m’a finalement convaincu (j’en parlais un peu ICI déjà).

Aujourd’hui j’ai donc sauté le pas.

Et finalement, c’est plutôt cool ! J’ai choisi un tie & dye à mi-chemin entre rouge et rose, avec un dégradé. A la base, je voulais un rose Barbie mélangé à du bleu électrique mais pour une première, je pense qu’il était mieux de rester plutôt sage. Mis à part l’affreux mal de crâne post-salon de coiffure (oh Seigneur, ça ne m’avait pas manqué), je suis contente du résultat !

 

Merci à l’équipe chez HFS :)

Comments are closed.