Dossier: Petits Conseils et Astuces pour les (jeunes) designers africains qui démarrent.

Je suis censée oeuvrer en faveur des designers africains. Je suis censée faire en sorte de mettre en valeur leur travail, pas assez reconnu sur les scènes internationales. Je suis même la PREMIERE à m’indigner  (Voir ICI) lorsqu’on traite certains d’entre eux comme de petits nouveaux alors qu’ils ont déjà roulé leur bosse, et méritent amplement plus d’exposition médiatique que Christian Audigier..

Mais alors, là, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.


Cela fait un mois que je cherche une jupe-crayon en Wax .Oui je sais, il y a Asos Africa, My Asho, Afric Chic & TheLookBOUTIQUE. Mais j’veux dire, au-delà du simple fait de dire que c’est beau, il faut bien soulever une chose: C’EST TROP CHER POUR LA FASHIONISTA MOYENNE. Une jupe à 60 dollars ? Une robe à 200 euros ? Une pochette à 150 livres ? Il s’agit ici de prix de créateurs, pour la jeune femme active qui est capable de mettre les un cinquième de son salaire mensuel dans un article. Mais pour les habituées de H&M/Topshop/ASOS/Zara, en gros, c’est demmerdez-vous et (peut-être) que le ciel/votre banquier vous aidera. C’est un truc qui me sidère, personnellement. La majorité des designers afro veulent que l’on arrête de les stigmatiser comme des “créateurs ethniques”, et veulent se fondre dans la masse. Oui mais  s’ils continuent à pratiquer des prix pareils, ils peuvent toujours attendre.

`


Alors oui, on va me ressortir l’argumentaire selon lequel les prix de production etc… De vous à moi, pour des raisons annexes, je suis en train d’étudier le marché de la fabrication du textile et franchement, je pense que l’on peut produire beaucoup et à moindres prix..en Chine/Inde, je n’apprend rien à personne. C’est bien beau de vouloir faire tout à la main, tant que l’on ne veut pas vendre à grande échelle, pas de souci. Mais si on vise la MASSE, il faut avoir des articles en nombre conséquents et donc des prix qui vont avec. Alors, j’aime bien la mode africaine, mais tant qu’ils ne vont pas s’arranger à avoir des tarifs plus raisonnables, il faudra attendre un moment avant de croiser régulièrement des filles avec des jupes en basin.

Autre chose qui m’a ENCORE PLUS énervée.

Le Manque de professionnalisme: J’ai arpenté depuis ces derniers jours pratiquement TOUT ce qui peut se faire de sites de vente de vêtements en pagne. Des sites kenyans aux sites californiens, en passant par certains situés au Cap-Vert. Et à vrai dire, le résultat est juste CONSTERNANT. La majorité n’a pas d’actualité depuis au mieux 3 mois, au PIRE…7 ans. Je suis même tombée sur un site FRANCAIS. La mise en page était partiellement faite, mais je suis passée outre. Les photos étaient d’une qualité moyenne, et même malgré çà, j’étais prête à acheter.

Au moment où je cherche le prix, RIEN. Le panier ? rien. Numéro de téléphone: ne fonctionne pas. Adresse mail: pas de réponse. Et çà a été le cas pour 2 sites sur 3 que j’ai visité.


La plupart du temps, les sites sont d’une laideur internationale. Je ne demande pas une page d’accueil en flash, avec une animation en 3D. Une page toute blanche, toute simple suffirait, avec les infos les plus nécessaires (historique de la marque, galeries de photos actualisées, coin presse/événements, boutique en ligne éventuellement, et enfin, CONTACT mail et/ou téléphone). Mais apparemment, c’est trop demander. Les fautes d’orthographe se baladent, les liens ne marchent pas, les photos ne peuvent pas être agrandies..Tiens, parlons même de photos. La GROSSE blague.

Oui, ils n’ont pas les moyens de louer un studio-photo, un photographe Pro, une maquilleuse et tutti quanti. Bien, je prend ceci en compte. Maintenant, vous, regardez les blogs MODE. Avec un simple appareil photo numérique et un fond blanc, on a de quoi réaliser des photographies plus ou moins correctes. Or, la plupart du temps, sur les sites des designers africains, on ne voit pratiquement rien. D’autre part, il serait intéressant aussi d’avoir des photos de produits avec un fond blanc, afin de mieux visualiser le produit. Une fois de plus, une table, une nappe blanche, un appareil numérique, et le tour est joué !

L’Accessibilité:  Certaines ont la chance d’aller très régulièrement en Afrique ou d’avoir de la famille qui s’y déplace très souvent. Oui mais cela ne constitue pas la majorité des Fashionistas branchées Wax.J’y étais au mois de Février, et de tout mon séjour, je n’ai pas eu le temps d’aller chez la couturière, d’aller au marché pour acheter du tissu, bref je suis revenue comme je suis partie (mon téléphone portable en moins, toutefois). Bref. Comment faire donc, quand on est comme moi, une acheteuse en ligne et que l’on ne souhaite pas mettre près de 100 euros dans une jupe en pagne ? Hé bien, c’est le parcours du combattant. Il faut zoner sur Facebook, dans des groupes de 300 personnes (donc très peu fréquenté..), tomber sur une créatrice (anglaise la plupart du temps) qui ne veut pas te donner le prix directement mais par Inbox. Une fois que c’est fait, il faut envoyer ta taille, le coloris que tu préfères, attendre qu’elle te réponde sur la date HYPOTHETIQUE d’envoi de ton colis, qu’elle revienne vers toi pour te dire qu’elle ne pige pas comment il faut écrire l’adresse pour que la commande arrive bien….En gros, comptez pratiquement un mois. 2 fois le temps qu’il m’a fallu pour que mes commandes de Suède, Etats-Unis et Angleterre arrivent successivement. Même quand les photos sont belles esthétiquement parlant, on est soit rebuté par le prix, soit il faut retrousser ses manches pour pouvoir se procurer la robe/veste/jupe/paire de boucles d’oreilles.

J’veux dire, c’est vraiment TROP PENIBLE, même pour les plus passionnées. Si moi déjà, qui baigne dedans on va dire “professionnellement”, j’éprouve un tel ras-le-bol, imaginez la “Modeuse” basique qui, sortie de son centre commercial, ne connaît rien. Vous pouvez ne pas vous soucier d’elle, pourtant c’est ELLE la Fashionista Moyenne, c’est ELLE qui a fait d’H&M le sauveur de garde-robe d’une acheteuse sur deux. Et c’est là qu’une copine nous souffle “mais pourquoi tu n’irais pas voir un couturier chinois au Sentier (Paris) pour qu’il te fasse ta jupe directement ?” Hé bien, je n’y vais pas parce que cela me reviendra à 70euros minimum ( main-d’oeuvre et moitié du tissu compris ), soit, le même prix que My Asho, Lalesso ou Ohema Ohene.

Ce que j’aimerais dire à ces créateurs: je suis pertinemment consciente des difficultés qu’il y a à être un designer autodidacte sans groupe ou investisseur(s) derrière. J’imagine donc encore plus les difficultés qu’il y a dans une mode qui n’est pas encore “Mainstream” (sauf lorsqu’elle est “copiée” par les leaders de la consommation de masse). Seulement, il faudrait que l’effort se fasse des deux côtés.

D’une part, que les médias s’intéressent de plus en plus à cette branche là, mais pour cela, que les marques soient plus AC-CE-SSIBLES. En terme de prix, comme en terme de “logistique”. J’veux dire, bordel quoi, donnez-nous de la matière, des images à exploiter, donnez-nous envie d’acheter, composez des looks à votre sauce, j’sais pas moi!  Même si vous n’avez qu’un exemplaire par modèle, faîtes-en des photos assez propres pour au moins susciter l’envie chez d’hypothétiques clientes, parce que de l’extérieur, on a parfois la désagréable impression que “vous” vous complaisez dans une certaine forme de paresse, en attendant que la gloire vous tombe du ciel, que l’on va venir vous trouver là où vous êtes…

Youhou !!!! ON SE REVEILLE, Google est l’ami de tout le monde, je ne le répéterai jamais assez. Regardez un peu autour de vous, comment se débrouillent les autres ?

Bref. La galère engendre la débrouille, donc, dans ce cas, voici quelques idées qui ne cassent pas 3 pattes à un margouillat:

- Vous n’avez pas de moyens d’avoir un site: Ouvez un blogspot ou WordPress. Facile à customiser  ( vous pouvez même le transformer en “xxx.Com” pour pas grand chose ), gratuit, contient des possibilités de partage, très facile à actualiser.

- Vous n’avez pas de moyens de lancer votre E-Shop: Ouvrez une boutique sur Ebay, Asos Marketplace, Big Cartel ou sur Etsy. Gratuit, facile d’accès.

- Vous n’avez pas de moyens de faire un shooting convenable de vos produits: Retenez que le fond blanc est passe-partout. Faîtes à chaque fois UN shooting du produit tout seul (packshot) et UN shooting du produit porté (de préférence, choisissez une fille qui soit un minimum photogénique. Cela normalement, ça ne doit pas être trop dur à trouver. Parce que franchement, les photos avec la meilleure copine ou la cousine qui pose un peu grossièrement, c’est moyen. Faîtes quand même gaffe au vernis écaillé, au rouge à lèvres qui déborde, au crayon trop foncé..bref, avoir un bon miroir c’est à la portée de tous). Pendant le shoot, retenez qu’il faut éviter au maximum les reflets de la lampe ou de l’halogène sur le mur. Pour les produits, EVITEZ de les poser par terre (ou dans l’herbe comme j’ai pu le voir). Pour les vêtements, allez demander aux magasins High Street (Mango, H&M..) s’ils n’ont pas de mannequins dont ils ne se servent plus pour leur vitrine (en général, ils en changent très régulièrement pour une égratignure ou autre).

- Vous n’avez pas de moyens de réaliser une campagne de pub pour vous faire connaître: Là, ça s’appelle le Networking. Ciblez votre clientèle. Si celle-ci est dans les 15-24 ans par exemple, cherchez quelques blogueuses MODE qui ont un certain sens du style. Faîtes faire par quelqu’un un (un ami) un montage de vos photos, avec quelques couleurs représentatives de vos créations.

*Mettez en signature votre adresse mail, votre nom, le lien de votre site/blog/e-shop, et votre numéro de téléphone. Puis envoyez ces mails à la plupart des blogueuses MODE (il suffit d’aller dans la liste de leurs blogs favoris, puis les favoris des favoris etc). Il y a un effet un peu suiviste, qui fait que si vous vous en sortez bien, vous pouvez très vite vous retrouver sur plusieurs blogs en même temps.


*Pensez à offrir quelques pièces à certaines blogueuses (les plus visitées), ou leur faire une tenue sur mesure. Vous êtes sur(e) d’obtenir une parution sur leur blog en échange. Après, ce sera à vous de gérer votre affaire, parce que non seulement ce n’est pas dit que tout se passe aussi bien dans un court laps de temps, mais en plus, mis à part une parution sur un blog véritablement influent, on vous oubliera très vite une fois qu’il y aura un nouveau post. Et bien sûr, il reste les médias qui sont installés sur le secteur.

Si avec TOUT CA, vous n’arrivez pas à booster un minimum vos ventes…hé bien, soit vous vous remettez en question, soit vous persévérez, soit…vous venez me voir pour qu’on essaie de trouver ce qui ne va pas. Je me propose d’aider ceux et celles qui le souhaitent du mieux que je pourrais (plus de détails en cliquant ici).

Mais par pitié, FACILITEZ-NOUS la tâche, mettez-vous à la place des acheteurs & des médias. C’est trop FRUSTRANT de vous voir vous battre et de ne même pas pouvoir vous aider parce que vous ne nous en donnez pas les moyens ni l’opportunité.

28 commentaires

  1. free

    I FEEL U GIIIIIIIIIIIRRRRRRRRRRRRLLLLLLLLLLLL
    Sincerement moi j’ai arrete les frais la seule et unique technique que j’ai trouve pour pouvoir avoir des habits en tissus pagne slash bazin cest: MONTREUIL AKA 2e capitale du Mali
    tu vas au foyer sonacotra metro Robespierre et c’est regle moyennant 20e tu as tout ce que tu veux(jai meme des pics si tu veux)…je donne pas souvent mes plans mais ton appel a l’aide me rappele trop moi donc j’aide une sista.Pour le tissu idem marche de montreuil every monday. Les saharis et autres beaute a 1e me manque mal mauvais parce qu’ici aux Etats Unis les gens se chient dessus c’est du 15dol de l’heure T’ES BETE OU QUOI (Oui Sexion D’assaut m’a attrape)
    Apres bien sur y’a quelques inconvenient explique a un daron que ta jupe ne doit pas faire plus de 40cm c’est l’art du negoss qui rentre en jeu et surtout n’y vas pas un vendredi ; jour de priere sa se bouscule ou un jour de livraison de boeuf….CRU ou meme entre midi et 2 car c’est l’heure de manger
    Sinan il y a aussi Radeem un couturier fou dragueur pro qui sevit a Chateau Rouge
    J’ai aussi entendu parler de June Shop mais j’ai jamais eu le temps d’y passer. I think u might have heard about it…How is it

    c’est tout pour moi!
    bisous

  2. Joyce

    T’as tout à fait raison! J’adore ce que les créateurs africains font mais on se fait arnaquer surtout nous les Noirs en achetant leurs vêtements. Les pagnes, on peut se les procurer nous mêmes et pour pas cher et suffit de trouver une tantine qui sait assez bien coudre et ta jupe crayon tu l’as pour même pas 60euros. Typiquement, ma mère achète souvent des pagnes à l’usine Wax, soit elle les commande, soit elle les achète directement là-bas en Hollande, beaucoup plus pratique et moins cher.

    La Bise =)

  3. jd-st-ex

    Bravo pour cet article.
    C’est bien dommage ce manque de professionnalisme et d’organisation, qui plus es dans un domaine ou la voie est libre comme un boulevard

  4. Neen

    Ahhh je suis tout à fait d’accord!
    btw déjà j’ai découvert ton blog il n’y a pas longtemps et j’adore (surtout l’article sur les nappex ..!)
    je cherche jupe en wax depuis 1 ans alors vla la galère je comprends!
    ce qui m’énerve là mnt ,c’est qu’ils ne se bougent pas (en terme de prix bien sur) surtout cette saison ou les imprimés “”"”"”"ethniques”"”"”"”"”"”" et le style “safari”(hm hmm) sont de rigueur … et c’est kiki reprend le filon? les marques caucasiennes habituelles…
    c’est un peu comme le coupé décalé à une soirée: “eh ben vazy danse c’est ta musique ça!! ” ben oui chers créateurs africains allez y mettez vous y cette saison c’est des imprimés de chez vous qui sont demandés!!
    (jironise, …mais pas tant que ça, c’est loccasion de se faufiler dans la brèche)
    BREF je parle tp maisj’étais à Cannes y’a 4 jours et j’ai vu déjà 5-6 go arborant des sarouels à imprimés style wax…alors go go go!

  5. olii

    On dirait la traversée du désert ton post c’est triste pour ne pas dire la honte quand même…..
    Il ne te reste que JUNE SHOP ^^ Sors le cash Maybach.

  6. sukali

    Pour les tissus il y a le marché st pierre au metro Anvers. Je m’ y fournis mais il faut y aller regulierement car parfois les tissus sont pas tres beau. Et pour la fabrication on dit merci maman !!! :p

  7. Hak'

    Je te comprends tellement que j’ai fini par abandonner au bout d’un moment. Du coup maintenant (vu que j’ai la chance d’avoir les vieux qui sont à la retraite et qui font des aller-retour je ne sais combien de fois par an), j’envoie direct mon dessin de modèle (j’y travaille mais j’ai la flemme de coudre) et ma mère me le ramène direct de Bamako.
    En plus avec Skype c’est encore mieux pour voir les tissus qu’elle a trouvé, voir le modèle avant qu’elle ne le ramène pour les éventuelles modifs… Du vrai sur-mesure à distance :D
    Espérons que les créateurs se mettent eux aussi “à la page” parce qu’il y a un vrai marché pour eux qui les attend s’ils se bougent un peu (surtout à l’ère du tout numérique)

  8. Mister-Paks

    Surtout, seigneur SURTOUT qu’ils répondent aux mails… Comment tu veux qu’on parle de toi s’il n’y a même pas moyen de te contacter.. Moi, ça me dépasse.

  9. Robert

    J’assume totalement ce que je vais dire (vous pouvez me bruler rien à foutre) :

    ” Y a trop de noirs et d’arabes qui font pas d’efforts, alors après, faut pas se demander pourquoi sur certains trucs les blancs sont meilleurs. faut arrêter l’auto-commisération et l’auto-stigmatisation se sortir les doigts du *** et décider de tout flinguer en s’en donnant les moyens.”

    Je suis noire et certains noirs je le bafferais bien !

  10. Robert

    Sinon euh… pour le design des sites, MayBach t’es gentille, solidarité, tu me les envoies, je te ferai un pourcentage ^_^

  11. Sorayaray

    Pour ta jupe pourquoi tu ne te la fait pas au Cameroun?? Moi c’est ce que j’ai fait l’ete dernier mes robes, jupes short en pagnes ma mere ma donner du wax et j’ai dessiner et je suis aller chez un tailleur!Ca te coutera bcp moins cher aussi! Du coup la moi je suis paree pour l ete depuis un an hihihihi.

    Tu etais a yaounde ya pas longtemps il y a plein de boutique de designer locaux qui font justement cette alliance tissu pagne-model vogue. Et la je ne te parle pas d’Afritude mais de l’emancipation justement de ce commerce la au Cameroun en tout cas a Yaounde. Tu aurais du commencer par la..ca t’aurai faciliter les choses pour ce que tu cherches.

    En ce qui concerne les prix des designers.OUI C’EST CHER. J;avoue que ce qui m’a pousser a dessiner et faire coudre mes model moi meme c’est le prix! Mais soyons realistes c’est de la haute couture africaine LE WAX coute extremement cher! Le pure le dure. 1 yar c’est de la tune. Je sais qu’il y en a meme qui atteigne des sommes aussi faramineuses que le bassin. Le probleme c’est la democratisation de ce marche. Mais le democratiser ne reviendrai pas a avoir de la moins bonne qualite?

  12. MayBach Carter Ewing

    Merci à tous/toutes.

    Alors:
    - Ms Free: j’avais entendu parler de çà aussi, mais sauf si je suis accompagnée, je ne me risquerai pas à aller au foyer Sonacotra avec une pancarte » RECHERCHE COUTURIER/TAILLEUR » leaule mais merci pour le tuyau. Tell me more about that Radeem guy ( where is he precisely ? ). Pour la drague, c’est un sport national à Château-Rouge, j’ai MA technique pour les calmer TRES rapidement t’inquiète, les mecs qui sont à la sortie du métro savent que je suis une sauvage hahaha

    - Joyce: le problème est que je n’ai pas de tantine qui cousent ici..

    - JD: exactement. j’trouve çà incroyable que même pour faire un blog, il faille d’abord que ce soit une tierce personne qui le leur dise, faut pas pousser !

    - Neen: Merci pour mon blog. Ensuite, effectivement, c’est un peu facile de reprocher aux créateurs traditionnels de récupérer quand nous même on ne fait rien..

    - Olii: Leaule. La MayBach n’abandonne pas si facilement. J’aime JUNE SHOP, soyons clairs, mais j’veux avoir plus de choix pour une somme équivalente à ce que je mets chez Endless,Perkins, Asos ou Ms Selfridge.

    - Sukalii & Hak’: Chanceuses va !

    - Paks: Leaule…ils ont déjà une adresse mail, c’est déjà un progrès dont on doit se contenter i Guess..

    - Robert: T’es quand même extrêmiste là lol mais il y a une bonne partie de certains créateurs qui se cherchent encore trop d’excuses pour l’instant effectivement.

    - Soraya: bah comme je l’ai dit dans le Post, avec le deuil et tout, je n’ai pas eu le temps d’aller au marché central ou je ne sais où pour voir ce qui se fait comme pagne. En plus, j’bougeais entre douala, yaoundé, le village, laisse tomber. Même les boutiques, je n’ai pas eu le temps de faire le tour.
    Pour le prix: mon propos est justement de dire qu’il faut BAISSER les coûts de production, prix du tissu et prix de la main d’oeuvre. Pour que la mode africaine se démocratise, elle doit se porter hors de ses frontières naturelles. Or, pour le moment, qui dit PAGNE = BOUBOU = MARIAGE TRADITIONNEL. Le meilleur moyen reste de s’imposer sur le marché ! Il y a déjà une évolution parce que l’on est sorti des tenues de maman depuis 5 ou 6 ans à peu près. Cà prouve donc qu’il y a une nouvelle génération de designers qui sont conscients de l’époque dans laquelle ils vivent, bon point. Maintenant qu’on a dit çà, COMMENT on se procure les vêtements ? Le tissu coûte chèr ?
    Okay, bah, la fin justifie les moyens.
    Qu’ils achètent du tissu de bien moindre qualité ( OUI OUI ) ! Si çà permet d’en vendre plus tant mieux, i mean, MONEY FIRST. Il faut faire rentrer des sous pour produire mieux, donc forcément au début, c’est la loi du marché, tu fais en sorte de vendre le maximum pour pouvoir engranger de quoi améliorer tes collections. Je ne t’apprend rien, quand Louis Vuitton ou Chloé font des lignes de produits « accessibles », ce n’est pas parce qu’ils ont véritablement envie que les filles fauchées portent leurs produits, ils s’en tapent. Ils savent que ces produits « cheap » se vendront trois ou quatre fois plus, et avec l’argent récolté, ils peuvent maintenir la production d’articles Luxe. Alors pourquoi on applique pas le même principe à la mode africaine ???? Il faut ATTAQUER LE MARCHE, il y a un potentiel de vente juste DINGUE. Mais en se maintenant dans la complainte, dans des prix élevés et/ou dans le manque de professionnalisme dont j’ai donné quelques exemples plus haut, en 2050 on sera encore au même niveau.

  13. MayBach Carter Ewing

    J’ajouterai qu’avec le Web qui est de plus en plus accessible en Afrique, ils peuvent ouvrir une boutique virtuelle ! J’ai vu que les créateurs sénégalais sont un peu plus avancés sur ce sujet d’ailleurs. Phunk Afrique par exemple fait quelques robes plutôt intéressantes mais il n’y a pas de site..c’est vraiment trop con, au prix que çà coûte un site web..Si çà c’est pas de la paresse/un manque de professionnalisme…

  14. Robert

    Oui j’assume mon extrêmisme, j’avais prévenue lol

    Bon sinon Maybach, tu m’en trouves un là, je lui fais son plan de comm, sa créa, charte site tout, et tu t’occupes de la people part ! ‘tite facture fraiche pour le premier et les autres, alléchés hop, on taxe les gars !!! ^_^

  15. LOla

    Je suis d’accord avec ton coup de gueule..
    Ok, c’est africain et Ok il faut soutenir mais à quel prix! Ces marques ne sont pas comme les marques européennes! Chanel et tout existe car, la femme européenne n’a pas forcément le temps ou l’argent de se faire faire un modèle particulier…alors, il ya la HC! Nous, on a la chance que la confection (qui fait issue office presque de HC) soit hyper développée en Afrique! J’avais plein de tissus que j’ai put faire décliné en divers modèles..pantalons de toutes formes, vestes, robes, jupes..un dressing total de pièces inspirées des grands créateurs mais en wax et parfaitement coupées! Après, le travail des designers et surtout fait de recherches mais bon, il ne faut pas nous faire payer le prix fort pour quelque chose que l’on peut avoir!

    J’ai l’impression que le monde de la mode subit de plein fouet le phénomène Balmain..qui aurait put imaginer qu’une marque vendant des Jeans à 2000Euros, des tee-shirt à 1000Euros les rendent sold Out?Résultat, c’est l’inflation partout..les lignes bis (miumiu,d&g…)sont aussi cheres si ce n’est plus que leurs lignes principales; les grandes chaines de vêtements nous vendent des vêtements à des prix astronomiques…(je m’égare peut-être du sujet)!

  16. mamacita

    Alors moi je soulignerais juste deux points qui n’ont pas grand chose à voir avec le sujet:
    - Bazin s’écrit avec un “Z” et pas un “S”
    - A propos des prix donnés sur facebook en inbox, c’est toute une histoire de “policies” et restrictions :-)

  17. nellylo

    mais vraiment maybach sort de ma tete dis donc !!!!
    2 mois que je cherche une jupe patineuse en wax en plus de ne pas avoir d’argent je suis grosse une seule solution j’ai appelé maman qui est au bled déniché les modèles sur le net pris les mesures et choisi ‘hé oui il y’a internet à douala ” et lundi j’aurai mes jupes tremblé les capitales je serai sexy jusqu’aaa
    hum ca me donne des idées ton articles là je vais en parler à mon cousin homme d’affaire

  18. nellylo

    j’ai oublier tout ça m’est revenu à 10 euros la jupe sans compter le prix du kérosène de l’avion de ma zolie maman

  19. keds

    Ohhhhhh vraiment, je vais faire ma fille qui dérange, hummmmm le pays est BIEN dèh. loool.
    Tout à fait d’accord avec toi Maybach, le meilleur exemple était il y a quelques années le site de woodin (j’epère qu’ils ont changé parce que c’était vraiment déprimant), de trops beaux tissus, des prix parfois inexistants et une adresse mail de contact, qui ne sert à rien vu qu’on ne te répond jamais.
    A Doul au moins-ce, j’ai le plaisir de voir quelques créateurs avoir des boutiques sympas, des prix pas forcément accessibles au tout venant mais qui demeurent raisonnables.
    Peut-être qu’ils devraient songer à se mettre sur le net, mais je reste persuadée que c’est aussi les designers afros vivant à l’étranger qui doivent lancer le mouvement et malheureusement ce n’est pa toujours le cas.
    Sur ce, tchuss, et bons baisers du Cameroun
    Ps: Dans les exceptions, on peut citer Côté Minou, jeunes demoiselles basées aux US and with a very good web marketing et des photos de la muerte.Check it out on http://www.mycoteminou.com/

  20. jd-st-ex

    C’est quoi cette connerie que nous sort Robert là ?
    “Y a trop de noirs et d’arabes qui font pas d’efforts”

    Qu’est ce que ca vient faire ici ?
    On parle de gens qui ont un certain talent artistique. Ce qui leur est reproché c’est leur ignorance ou plutôt leur naïveté, pas leur manque d’effort, mais des efforts à contre sens ou improductifs. Et c’est pour ca que maybach donne des conseils ensuite.
    Du côté des créateurs de vetements grand publiques, ils n’ont pas a se soucier de ca puisque de grands groupes sont à leur solde pour gérer cette partie diffusion
    Chacun son talent ou son domaine.
    On ne demande pas à lebron james de créer le plan marketing pour la vente de ses maillots, ou à weezy le plan de com. de son prochain album.
    Depuis quand un artiste ou créateur qui ne sait pas vendre son produit est un fainéant qui ne fait pas d’effort, alors que c’est lui qui crée le produit ?
    Les commerciaux et marketeux sont à qualifier de quoi alors ?
    D’ailleurs toi qui a l’air d’être dans ce domaine que serait ton boulot si ces créateurs savaient gérer tout ca ?
    Ben tu serais surement dans cette catégorie de “noirs qui ne font pas d’efforts et qu’on a envie de baffer”…
    Et si en 2010 tu connais beaucoup de noirs et arabes qui ne font pas d’effort dans leur domaine, pose toi des questions sur toi, car en grandissant, l’entourage se forge selon ses ambitions et ses accomplissements. En gros ca veut dire que soit tu leur ressembles ou eux te ressemblent

  21. Pingback: Les Looks de MayBach: Andréa & Jeannie. « Fashion,Music & Bitching à la française.
  22. mademoisellemaissa

    Ah vraiment! Je partage ton point de vue ^^
    Trop cher! Et pas assez accessible.
    Etant d’origine malienne, j’ai trouvé la solution hyper simple :
    un voyage au mali + trouver un couturier sur place + fouttre les pics de modele de jupe, robe, pantalon européen ds une clé usb + allez sur le marché trouver le tissus qui me plait = Ce que je veux à moindre coût.

    Même en France les prix pratiqués par les couturiers sont exhorbitant pour le sur mesure!

    La plus part de mes cousines et moi mêmes, on attend que l’une de nous doivent se rendre au Mali pour lui refourguer un tissus pagne et/ ou des instructions à suivre sur place AFIN d’obtenir les modèles qu’on souhaitent.

    Perso, je dois y allez pour 3 mois dans peu de temps, bah je ne vais pas me gêner pour me rendre au marché st-pierre de paris afin de me procurer dentelle, soie etc… a marier avec mes futurs robes, jupes ;-) que je ferais coudre sur place (par des gens PLUS que compétents “généralement des couturiers mâle en provenance du sénégal)

    Mais c’est clair que ce manque de disponibilités, et d’offre à des tarifs corrects est juste dommage..
    Tiens je devrais lancer un marque au même prix que H&M leaule (je plaisante!), je laisse ça à ceux dont c’est vraiment le métier!

  23. laeti

    hEY les gens j’ai besoin d’un peu d’aide je voudrais savoir si vous connaitrais un bon site web qui propose des wax et par wax j’entend un bon produit pas me retrouver avec des rideau ou je ne sais quoi donc merci d’avance bises.

  24. HUM..

    @laeti
    Le wax tu peux en trouver chez “toto” des boutiques en région parisienne http://www.toto.fr/

    Ou ds des boutiques à chateaurouge

    dernière option une copine africaine peut t’en ramener du mali, senegal etc…

  25. kiwa

    les créateurs africains ont beaucoup de talant et quoi ont n’en disent, ile finirons bien par gratter les part du marché Européen;ils sont déjà bien installer pour la plus part outre- manche.N’oublions quand même pas que eux veulent rivaliser avec des couturiers d’ici, donc pas trop de choix sur la politique des prix pratiquer.Moi, je suis actuellement entrain de monter ma boutique de vêtements pour femmes dans le même style que African Fashion, avec une couturière pour les sur mesures;je proposerais a mes futures clientes de soit; poser pour mon catalogue ou faire des défilés pour présenter mes model;comme je veux toucher un public assez large,je pratiquerais une politique des prix discount.Alors mes fashion dames de quatre coins de la France, getter un oeils de temps en temps sur le net; je ne pas encore trouver un nom; a ce sujet d’ailleurs vos propositions serons les bien venus. Moi pour l’instant j’ai deux nom en tête: 1- African- Fashion ou Ethnique- Fashion.Aidez moi et merci d’avance et je n’oublie pas l’auteur de ce coup de gueule.Peace

  26. Pingback: De Freetown (Sierra Leone) à Paris: la success story d’Adama K. | The MayBach Experience.